Cecilia Bertolini – Gotta do it

13.99

Cecilia Bertolini

Catégorie : Étiquettes : ,

Description

Sortie le 15 mai 2012
(Sortie digitale le 14 mai 2012)

Le premier album de Cecilia Bertolini

Ex publicitaire devenue chanteuse, Cécilia Bertolini a été formée au jazz vocal à l’IACP & la Bill Evans Piano Academy par Sara Lazarus , Thierry Peala, & Laura Littardi, a étudié la musique avec Christophe Dal Sasso, Joe Makholm et la technique vocal auprès de Géraldine Ros (Studio des variétés).

A l’initiative de son 1er quartet crée en juillet 2008, composé de Nico Morelli (piano), Simon Teboul (contrebasse), Thierry Tardieu (Batterie), elle séduit rapidement la scène jazz parisienne en se produisant dans les clubs (Sunside, Baiser Salé, Autour de Midi, Le Bel Ami Jazz Club, Autour de Midi Minuit, Le Bœuf sur le toit…), festivals & théâtres (Scène Femme Festival Jazz A Saint Germain des près, finaliste du concours de Jazz Vocal de Crest en aout 2009 et 2010, Jazz en Pourpre à Bergerac, Jazz en Touraine, Train Théâtre / Les Portes de Valence).

Après une cinquantaine de concerts où elle réinterprète le répertoire des grands standards du Jazz, elle a rapidement le désir de composer sa propre musique et d’enregistrer un 1er album. Elle décide alors de changer de vie, quitte son travail de publicitaire pour reprendre ses études musicales à la Bill Evans Piano Academy et commencer à écrire ses chansons.

Ses textes « Gotta do it right, Just Walk, Captain of my life, … »? co-écrits avec Marti son alter ego anglophone, évoquent d’ailleurs pour la plupart le thème de la décision, des c
hoix de vie, et dévoilent avec intimité l’étape décisive qu’elle a à franchi tant dans son parcours de musicienne que de femme.

Elle puise son inspiration musicale autant parmi les grandes figures historiques (Ella fitzgerald, Sarah Vaughan, Carmen Mc Rae, Anita O’Day) et des chanteuses jazz contemporaines (Norah Jones, Melody Gardot, Ricky Lee Jones, Diana Krall, Gretchen Parlato, Sophie Hunger… ) que dans la pop (Sting, Jamiroquai, Kate Nash, Ayo, …).

Ce qui a guidé Cécilia Bertolini dans la conception de ce 1er album, c’est justement la volonté de mélanger ses multiples influences en cherchant une sensibilité qui se loge entre la mélancolie harmonique du jazz, l’énergie communicative de la pop, l’errance du folk et la beauté épurée du songwriting.

Sa rencontre avec le pianiste Armel Dupas est décisive dans la création de cet univers singulier d’un jazz teinté de pop-folk : Elle lui confie la direction artistique du disque. Ensemble, ils sculptent des arrangements qui subliment sa voix & de son talent d’écriture, et s’entourent d’une équipe de 1er choix de personnalités réunissant une solide réputation dans le jazz français & une réelle une ouverture vers d’autres styles de musiques.

Cécilia Bertolini a confié à Matthieu Wilson, jeune vidéaste de talent travaillant spécifiquement dans le milieu du Jazz, la réalisation de divers films et clips, illustrant l’album « Gotta Do It » et notamment la réalisation d’un EPK et de deux clips (Gotta do It et Circle Song) de cours de terminaison.

Cécilia Bertolini après avoir assuré la première partie du récent concert de Paolo Fresu et Omar Sosa au Café de la Danse le 24 janvier dernier, présentera son album le 29 mai prochain dans le cadre du Festival de Saint Germain des Prés avant d’entamer une tournée en France à compter du mois de septembre prochain.