Flavio Boltro

Flavio Boltro

[wptab name=’Bio’]

photo © Picard

photo © Picard

Flavio Boltro est né le 5 mai 1961 à Turin. Son père, trompettiste et fan de jazz, lui transmet dès son plus jeune âge, l’amour de la musique. Il commence la trompette à l’âge 9 ans puis à 13 ans, il entre au conservatoire National de Musique Classique de Turin G. Verdi. Pendant 7 ans, il y étudie la trompette classique ; notamment, avec Carlo Arfinengo, trompette de l’Orchestre symphonique de Turin.

Les années italiennes
De 1982 à 1985, il joue régulièrement dans l’Orchestre symphonique de Turin et l’Orchestre symphonique de la RAI (télévision italienne). Il commence ses premiers concerts de jazz avec entre autres Steve Grossman, Cedar Walton, Billy Higgins ou encore David Williams dans des clubs et des festivals d’envergure internationale.
De 1984 à 1986, il participe au « Linguomania Quintet » de Maurizio Giammarco avec Roberto Gatto à la batterie, Furio Di Castri à la contrebasse, Giammarco au saxophone et Umberto Fiorentino à la guitare (album Reverberi). En 1986, le magazine italien Musica Jazz le consacre « Meilleur talent de l’année ».

A partir de cette date, il joue aux côtés de musiciens légendaires comme Freddie Hubbard, Clifford Jordan, Jimmy Cobb, Bob Berg, Dave Liebman, Don Cherry, Billy Hart, Richie Berach

En 1987, une autre formation est déterminante pour son parcours musical : le trio original avec Manu Roche à la batterie et Furio Di Castri à la contrebasse, qui évolue ensuite en quartet avec l’arrivée de Joe Lovano (album Imagini). En 1992, il sort le premier album en son nom : « Flabula ».

Les années françaises
En 1994, Flavio Boltro et son ami Stefano Di Battista (saxophoniste) entrent ensemble à l’Orchestre National de Jazz, dirigé par Laurent Cugny. En trois ans, l’ONJ enregistre trois albums In Tempo, Reminising, Mercy,Mercy (Polygram) et enchaîne les tournées européennes.

De 1996 à 2000, Michel Petrucciani engage Flavio et Stefano dans son sextet qui fera le tour du monde (album Both worlds). En 1997, Flavio participe au très remarqué quintet « Di Battista/Boltro » avec Eric Legnini au piano, Benjamin Henocq à la Batterie (musique) et Rosario Bonaccorso à la basse (Album Volare chez Label Bleu consacré « Meilleur disque de l’année en France).

En 2000, il entre au sein du Quintet de Michel Portal jusqu’en 2005. Il joue également avec Laurent de Wilde. Il signe deux albums à son nom chez Blue Note (EMI) : Road Runner en 1999 et 40 degrés en 2003.

En 2003, il participe au très original Trio AIR avec Giovanni Mirabassi au piano et Glenn Ferris au trombone. L’album AIR obtient le Prix du Meilleur disque de l’année 2003 par l’Académie française du Jazz. En 2009, le trio se transforme en Duo Boltro/Mirabassi.

Retour en Italie
De 2005 à 2009, il soutient le Quintet du saxophoniste italien Rosario Giuliani album « Anything Else » (Dreyfus,). Depuis 2007, il joue aux côtés du très populaire chanteur italien Gino Paoli qui rassemble autour de lui des musiciens de jazz. Ses plus grands succès sont repris sur l’album « Milestones, un incontro in jazz » (Blue Note, 2007). Un second projet avec, cette fois-ci, des compositions originales sortira au printemps 2011.

Depuis 2007, son nouveau quintet « Sidewinder » (hommage à Lee Morgan) remporte un vif succès sur la scène jazz et devrait donner le jour dans quelques mois à un album enregistré au Japon. En 2008, il créé un nouveau quartet innovant et pointu avec Giovanni Mazzarino (piano), Marco Mitchelli (bass) et Francesco Sotgiù (batterie). Un album est disponible depuis janvier 2010 sous l’égide du magazine italien « L’ESPRESSO ».

Back in Paris
Flavio Boltro qui vit désormais à Paris, publiera chez Bonsaï Music, son nouvel album « JOYFUL » le 17 avril 2012.
[/wptab]

[wptab name=’Discographie’]

[/wptab][end_wptabset]