Carmine Ioanna

Carmine Ioanna

[wptab name=’Biographie’]


Carmine Ioanna

Carmine Ioanna, né à Avellino le 20 Octobre 1985, commence à pratiquer la musique à l’âge de quatre ans et monte sur scène pour la première fois comme accordéoniste et pianiste à huit ans.

À tout juste onze ans, il intègre le conservatoire Cimarosa à Avellino afin de développer son jeu au piano, avant de déménager à Frosinone six ans plus tard où il est diplômé d’un master d’accordéon au sein de l’académie L.Refice sous la tutelle du Maestro A. Ranieri. Parallèlement à ce cursus de musique classique, il s’intéresse à d’autres genres musicaux et en particulier le Jazz.

Cette passion et son talent lui permettent d’obtenir une bourse du séminaire Umbria Jazz qui lui est attribuée par The Berklee College of Music.

Consécutivement, il remporte le premier prix du concours européen de l’accordéon Jazz.

On dit de Carmine qu’il est « un extraordinaire musicien qui cloue le spectateur à sa chaise, car il a cette particularité qui consiste à jouer avec la même intensité pour tout ceux qui l’écoutent, qu’ils soient deux ou deux mille. Parce qu’il joue avec passion, sa musique est un mélange homogène de virtuosité et de maîtrise technique. »

Son premier album, simplement intitulé « Solo », paraîtra chez Bonsaï Music en septembre 2014. À l’exception de deux titres dont une reprise étonnante de À Paris de Francis Lemarque, « Solo » se compose exclusivement d’oeuvres originales de Carmine Ioanna.

À 29 ans, Carmine signe un premier album d’une qualité indiscutable et d’une maturité étonnante.

Un jeu précis, une large palette musicale, un sens aigu de la mélodie, le mariage de la simplicité et des silences caractérisent cet album à la fois lyrique et profond.
Pour briser sa solitude, Carmine Ioanna a toutefois fait appel à deux complices de qualité : Le Saxophoniste Francesco Bearzatti sur le titre Jumpy Giamp et le trompettiste Luca Aquino sur les titres À Paris et Sunset.

Autres participations :
« aQustico » : En 2013, il prend part à l’album « aQustico » aux côtés de Luca Aquino, paru en France au mois de Novembre et en Italie au mois de Juillet.

« Il pentagramma della memoria » : un projet musical qui reprend des chants écrits dans les camps de concentrations nazis arrangés avec des sonorités « jazzy », où ils joue aux côtés de musiciens dont Luca Aquino et Sergio Casale.

« Per Quanto vi Prego » : un projet musical composé par La Costituente, groupe avec lequel Carmine Ioanna travaille depuis 2011.[/wptab]

[wptab name=’Discographie’]

[/wptab]

[end_wptabset]